Stop la pub à tout va

Malbouffe par ci, bouffe industrielle par là.

photo prise à Dijon le 11 août 2015
photo prise à Dijon le 11 août 2015

« Ce monde de l’image et de l’appel à la consommation tend à façonner nos besoins et nos désirs. La réaction des gens qui luttent contre cette invasion montre qu’on n’a pas atteint le point de non-retour.
C’est un espoir »
(Michel Maisonneuve, « Casseurs de pub » de 2004)

Tête de M

M par ci, M par là. A force de voir ces pubs, on fini par en avoir mal à la tête.

photo prise à Dijon le 11 août 2015
photo prise à Dijon le 11 août 2015

« Quand cessera-t-on de penser qu’on peut fabriquer des citoyens de demain en éduquant les enfants avec de simples slogans sans rien modifier à l’environnement pestilentiel dans lequel ils évoluent ? »
(Taslima Nasreen)

Promotion de l’alcoolisme

De la bière par ci et par là. Rien à voir avec une bière artisanale, rien à faire dans la future cité de la gastronomie.

photo prise à Dijon le 11 août 2015
photo prise à Dijon le 11 août 2015

« Pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible: c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible.  »
(Patrick Le Lay, PDG de TF1)