Vite engraissé, vite bouffé, vite chié ?

La restauration n’est plus ce qu’elle était. Prendre son temps pour la gastronomie, ça n’existe plus à Dijon. On préfère le vite fait à tous les étages.

photo à Dijon, le 8 avril 2015
photo à Dijon, le 8 avril 2015

« La pub nous traque, nous matraque, nous a à l’usure, finit toujours par obtenir qu’on lui dise « oui » juste pour avoir la paix. »
Jean Dion