Une ambition démesurément limitée

Dijon pause ses propres limites à ses ambitions en ce qui concerne la gastronomie.

photo avenue de Langres à Dijon, le 27 février 2015
photo avenue de Langres à Dijon, le 27 février 2015

D’un côté, « Dijon, cité de la gastronomie », rien que ça ! De l’autre, la réalité de la rue démontre la limite: de la publicité pour la malbouffe et autres boissons de bas niveau dans les rues dijonnaises. Ca se passe comme ça à Dijon…